random_image2.jpg

Rechercher sur le site

IMAGE Les mégalithes de la Cham des Bondons
          Forte inquiétude du CERBB pour leur sauvegarde... Lire la suite...
IMAGE Autour de Lajo...
     Les dieux de la météo sont avec nous ! Eté indien dans cette Margeride parée de lumière automnale et de teintes... Lire la suite...
IMAGE Sortie patrimoine : les "trésors" du canton de La Canourgue
    Même si la sortie-patrimoine du CERBB ne s'est pas faite à la date officielle des journées 2018, elle n'en a pas moins honoré Lire la suite...
IMAGE Sortie à Nîmes
       Juin, temps des voyages scolaires mais aussi des sorties patrimoniales du Centre d'Etudes et de Recherches Benjamin... Lire la suite...
IMAGE Visite à Cubières et Cubiérettes
Le groupe  s'est tout d'abord dirigé vers Cubières où il fut accueilli par Martine Reboul, historienne et archiviste Lire la suite...
IMAGE Balade cévenole
    Le CER Benjamin Bardy a repris, en ce 23 septembre, sa découverte du patrimoine lozèrien et plus particulièrement cévenol... ... Lire la suite...
IMAGE Histoires de découvertes, de rencontres culturelles et cultuelles…
  Mercredi 21 juin, journée quasi caniculaire et pourtant la quarantaine d’adhérents ou sympathisants du CER Benjamin Bardy s’en est... Lire la suite...
IMAGE Les moulins de l'Ance.
 Le C.E.R. Benjamin BARDY en goguette sur la MARGERIDE. Ils ont pris pour excuse d’aller à la rencontre des moulins, ce patrimoine en... Lire la suite...
IMAGE Le Centre d’études et de recherches Benjamin BARDY à l’assaut du Tournel
Après un accueil chaleureux en mairie du Mas d’Orcières, Evelyne Mouret nous fait découvrir la plus petite et très belle chapelle de la... Lire la suite...
IMAGE Le CER Benjamin Bardy face aux « menhirs» des Bondons.
À la Cham des Bondons au sens large, entre le col de Montmirat et Fontpadelle au nord et Bédouès/Cocurès au sud, l’érosion s’est jouée des... Lire la suite...
IMAGE Une journée en Pays Grand'Combien (24 septembre 2016)
 Cap sur le Pays Grand’Combien : c’est la sortie patrimoine que le CER Benjamin Bardy a proposée à ses adhérents et amis, ce 24... Lire la suite...
IMAGE Sortie culturelle à La Chaise-Dieu et Montpeyroux
Compte-rendu de la sortie : Le mercredi 29 juin, de très bonne heure, cap sur les pays d’Auvergne pour la cinquantaine d’adhérents ou amis du... Lire la suite...
IMAGE Si Langogne m’était contée…
Malgré un pâle et froid soleil d’hiver, à l’initiative du CER Benjamin Bardy, une trentaine de personnes s’en... Lire la suite...
IMAGE Le CER en visite au Malzieu
  Le mercredi 23 Septembre, Monsieur Brugeron lui-même a accueilli et accompagné une douzaine de membres du CER pour une... Lire la suite...
IMAGE Le CER Benjamin Bardy en pays rouergat - de cathédrale en musées…
Monument de grès rose dominant un vaste bassin et dont la construction s’étala sur près de trois siècles (1277... Lire la suite...

À la Cham des Bondons au sens large, entre le col de Montmirat et Fontpadelle au nord et Bédouès/Cocurès au sud, l’érosion s’est jouée des dépôts sédimentaires de l’ère secondaire. Cinq croupes de calcaire jaunâtre dominées par deux buttes au galbe parfait soulignent le flanc sud du massif de granite du Mont Lozère.

 

 

Ces horizons immenses, dénudés et silencieux exercent une sorte de fascination. Est-ce la raison qui a poussé les premiers colons de la fin du Néolithique à marquer ce paysage de 150 monolithes de granite ?

Les traces de ces bergers et bâtisseurs consistent en des stations de surface signalées au chercheur averti par des déchets de débitage des roches cassantes, des fragments de meules et des tessons de poteries modelées et aussi par quatre sépultures collectives sous dolmen du groupe des Grands Causses.

Les menhirs, blocs le plus souvent naturels choisis pour leur forme élancée parmi les chaos de granite des pentes du Lozère furent halés à l’aide de rouleaux de bois, de leviers et de cordage jusque sur leur point d’érection désigné sans doute de longue date. Certes les plus grands ne dépassent pas les 5,50 m mais leur poids est considérable. Ils représentent un effort colossal pour une fonction qui nous échappe... Certains semblent circonscrire un replat sommital, d’autres affirmer les points caractéristiques d’une ligne de crête.

Photo 018

Tous couchés par les vicissitudes du temps, ils sont toujours plus menacés par les aménagements fonciers. Un programme de restauration a permis d’en redresser 80 entre 1983 et 1995. On y accède depuis la RD 35 entre le Col de Montmirat et Runes.

 

Malgré les conditions climatiques peu favorables un groupe du CERBB, conduit par l’archéologue Gilbert Fages s’est retrouvé à Montmirat pour marcher sur les pas du Dr Morel, auteur en 1959, d’une description documentée de ce groupement de pierres droites qui, on le sait aujourd’hui, mord sur les franges du causse de Sauveterre. La visite débute par le groupe de Montmirat, un monolithe couché dans la forêt. Ce bloc élancé a subi une tentative d’exploitation historique attestée par un alignement longitudinal d’encoches caractéristiques de l’éclatement par coins. Par chance, le maçon-carrier, contrarié par la chute d’une écaille, a abandonné sa tache.

Le deuxième arrêt, au parking des menhirs, permet de faire le tour de l’aire de la Pierre des Trois Communes en tête du groupe 1 du causse de la Fage. Tout près des blocs érigés subsistent les traces de plusieurs tumulus, dont un, ceinturé par un péristalithe de dalles jointives, abritait une incinération datée de la fin de l’âge du Bronze. Un peu plus loin sur la croupe en direction des Combettes, se profile la silhouette d’un modeste dolmen-tumulus. Une simple chambre quadrangulaire, dépourvue de sa dalle de couverture, noyée dans un tertre circulaire construit en calcaire local.

La visite prend fin à Caoussou Viel, croupe éventrée par la carrière de granulats, où se dressent, depuis La Fare à Bosc Arnal, les plus grands éléments : un de 5,40 m, un autre de 5,35 m est incomplet puisqu’il a perdu son sommet par fracture en sifflet.

Photo 020

Culture et convivialité

Informations pratiques

Centre d'Etudes et de Recherches Benjamin Bardy
14 Avenue Foch
48000 MENDE

04.66.65.24.46

Secrétariat (04.66.65.24.46)

lundi
10h - 12h
--------------------
mercredi
10h - 12h
16h30 - 18h30
--------------------
vendredi
10h - 12h
 

Vous pouvez nous laisser un message