Imprimer

 

        Aubrac des "pastres", des moines et des pélerins...

            Aubrac des "mazucs" et des "trucs"...

                Aubrac des lacs, des devèzes et des troupeaux...

                     Aubrac du Parc Régional aux confins des trois départements : Aveyron, Cantal et Lozère

 

 Aubrac : du latin "Alto Braco" ou "Lieu élevé"  mais aussi du rouergat "Brac" ou "Boue"

 

 

Journées du Patrimoine, septembre 2019...La météo annonçait la pluie...Mais c'est sous un beau soleil et par grand vent que le CERBB (une cinquantaine de personnes) est parti à la découverte de l'Aubrac, profitant des richesses de ce terroir de caractère avec un circuit alliant patrimoine et modernité.

 

 

 

 

* Visite "ébouriffée" de Nasbinals et de son église.

                   Sous la conduite  d'Emmanuelle Soulier.

         * Nasbinals (512 habitants) petite capitale de l'Aubrac lozérien où un prieuré aurait été construit au VIII° siècle , sur une dérivation de la voie Agrippa.Dans la commune se trouve le site de l'antique Ad Silanum, sur cette même voie, près de Montrozier, au bord du ruisseau de Fontanille, à Puech Cremat.

Le village a vu naître plusieurs célébrités :: Charrier, le chef de la révolution blanche, le rebouteux  Pierre Brioude dit "Pierrounet", Barthélémy Prunières,préhistorien.

         * L'église romane, construite au XI° et XII° par la domerie d'Aubrac, remaniée au XIV°, est l'une des plus belles et des plus pures de toute la Lozère. Ce qui frappe, de l'extérieur, c'est la pureté de son abside décorée par 7 arceaux en plein-cintre  et le rouge sombre du basalte égayant la grisaille du granit : c'est le solide clocher octogonal ; c'est le portail,ài midi, avec un chapiteau et son arbalétrier ; c'est la haute tour ronde, à l'angle de la nef et du transept.

L'intérieur, deux absidioles, la coupole sur trompes et la voûte de la nef en berceau ; quelques oeuvres d'art classées.

 glise Nasbinals modifié2

 

 

* Découverte de la coopérative fromagère Jeune Montagne à Laguiole.

"Jeune Montagne" car fondée en 1960 par un groupe de jeunes agriculteurs producteurs de lait, ayant chacun une montagne (pâturage d'altitude) sur l'Aubrac, réunis autour d'André Valadier.

Elle produit  du fromage de Laguiole (Appellation d'Origine Protégée) et de l'aligot de l'Aubrac dans le respect de la tradition. Coopérative indépendante dont la gouvernance est assurée uniquement par les producteurs adhérents.

Véritable poumon agricole de l'Aubrac et acteur économique territorial majeur, Jeune Montagne génère plus de 200 emplois directs. En consommer les produits, c'est encourager les 76 producteurs de lait, adhérents volontaires.

Le taureau a été choisi comme symbole  : il est l'emblème de l'AOP et de la cité de Laguiole.

 

 

* Visite guidée du Château du Bousquet à Montpeyroux.

Cette puissante forteresse du XIV° siècle  d'architecture militaire - cantonnée de 6 tours, chemins de ronde et mâchicoulis- peut-être "hospitalière", est située sur la voie directe du Puy à Conques( Via Podiensis), empruntée dès le Moyen Age par les pélerins se rendant à Compostelle.

 Château Bousquet Montpeyroux modifié

 

* Visite de la coutellerie Honoré Durand.

Entreprise familiale existant depuis 30 ans er employant 28 personnes , reconnue "entreprise du patrimoine vivant et atelier d'art" .

Elle est spécialisée  dans la fabrication artisanale du célèbre couteau Laguiole. (prononcez "Layole") et réunit  ainsi 2 métiers : celui de forgeron ( fabrication des lames, ressorts...) et celui de coutelier ( ajistage, montage...)

 

* Aubrac : son église, sa domerie et la maison du Parc Naturel Régional.

Village le plus élevé du département de l'Aveyron. Il doit son existence à la création d'un Hôpital monastique , d'abord refuge pour les pélerins  en route vers Compostelle. La cloche dite "des égarés" ou "des perdus" servait à guider  voyageurs et pélerins par mauvais temps.

La domerie : nom donné aux monastères dont l'abbé avait le titre de "Dom" ,abréviation du latin "dominus" ou "maître".

Il ne reste que 3 de ses nombreux bâtiments : L'église Notre-Dame des Pauvres  : XII°; architecture romano-gothique ; flanquée de 8 contreforts-arcades avec une voûte en berceau brisé et un clocher de la seconde moitié du XV°,

                                                                    La Tour des Anglais : 1353, construite pendant la Guerre de Cent Ans, haute de 30m,

                                                                    Une partie des bâtiments de l'ancien hôpital.

 

Le CERBB fut accueilli  en ce lieu par André VALADIER*, président du Par Naturel Régional de L'Aubrac qui offrit à cette journée une brillante "conclusion"  rappelant avec force et conviction , la nécessaire cohabitation entre tradition et modernité.

.Qu'il soit une nouvelle fois remercié - tout comme les conférenciers-guides du jour-  pour avoir animé avec compétence et passion cette journée aubracoise !

 

* André VALADIER a présenté le Parc Naturel Régional de L'Aubrac lors d'une conférence au CERBB. Vous en trouverz le compte-rendu dans la rubrique "Conférences.Regards"

 

 

    Participants devant château

                                                                                                                          Le groupe  des participants