Imprimer

 

Cette conférence a permis de retracer l'histoire de ce champignon sur le territoire lozèrien...La précieuse truffe y crée des passions !

 

Jean-Yves Magaud, technicien au CRPF - Centre Régional de la Propriété Forestière - est venu spécialement pour l'occasion. Son métier de conseiller auprès des propriétaires forestiers du département l'a amené à s'intéresser également à la trufficulture. En effet, la culture de ce précieux champignon nécessite avant tout la présence d'un arbre !

Il en existe  d'ailleurs de nombreuses variétés mais, la plus prisée, est la truffe noire du Périgord.

Truffe noire du Périgord 

La Lozère est naturellement productrice , notamment dans sa partie sud calcaire. Si la Margeride est réputée pour ses cèpes et girolles, le royaume de la truffe, ce sont les territoires calcaires, chauds et ensoleillés des gorges, vallées et pentes des Causses.

Sur le département , la production truffière semble avoir atteint son apogée vers la fin du XIX° siècle, tout comme sur le territoire national qui produisait alors 2 000 tonnes par an. Aujourd'hui, cette production n'est plus que de 20 à 40 tonnes par an. Ce très net déclin s'explique essentiellement  par la fermeture progressive des milieux naturels propices à la truffe et la transformation de landes boisées en véritables forêts.

Ainsi la très grande majorité des truffes provient, aujourd'hui, de plantations réalisées de main d'homme. Dite "du Périgord" , c'est pourtant dans le sud-est de la France que la production y est la plus importante !

 Truffe

En Lozère, une centaine de passionnés constitue le Syndicat de trufficulteurs lozériens. L'association , créée il y a 25 ans, apporte un appui technique et juridique à ses adhérents. Elle incite à la réalisation de plantations truffières.

Chaque premier dimanche de février, le syndicat organise sa fête de la truffe. Nul besoin de grosses quantités pour sublimer un plat...quelques dizaines de grammes suffisent !... Le secret est de laisser, pendant quelques heures, la truffe au contact d'oeufs, de beurre, de crème...Le parfum envahit alors l'aliment qu'il faudra éviter de faire cuire...

Il n'existe pas de marché hebdomadaire aux truffes en Lozère car la production y est trop "anecdotique". L'unique rendez-vous avec les consommateurs se déroule lors de la fête de la truffe à La Canourgue où une vente aux particuluers est organisée...

                  A vos agendas : la prochaine aura lieu le dimanche 2 février 2020 !

 

 

Public conférence truffe