Imprimer

Les horloges d'édifices sont présentes dans les villes et les villages de Lozère, elles ont rythmé la vie de nos ancêtres et la plupart d'entre elles sont à l'abandon dans nos clochers, nos mairies, nos écoles... A Mende, le Musée du Gévaudan en conserve quelques exemplaires remarquables. Le Département, soucieux de leur préservation a édité une publication dans la collection « Patrimoine de Lozère » qui les répertorie sur l'ensemble de notre territoire.


Tour_horloge_Collet-de-Dèze.JPG
Tour de l'horloge (Le Collet-de-Dèze)

Les professionnels qui ont fabriqués et installés ces horloges ont marqué notre département. Ils viennent du Jura et se sont implantés dans nos villes et nos campagnes dès la fin du XVIIIè siècle. Des familles Lozériennes se sont ensuite investies dans ce nouveau négoce, commercialisant les fameuses horloges comtoises, produites dans la région de Morez, que nos grands-mères remontaient chaque semaine. De nombreuses horloges demeurent les témoins, parfois muets, de cette époque, portant sur leurs cadrans le nom de l'horloger les ayant commercialisées. Le XIXè siècle marque l'entrée dans l'Industrialisation et avec elle la nécessité pour tous de se pourvoir en mécanismes horaires afin d'organiser les activités commerciales et professionnelles. L'horloge devient alors l'indispensable instrument de l'organisation de la vie sociale françaises, des postes aux chemins de fer.

Un grand merci au CER BB pour l'organisation de cette conférence et aux nombreux amateurs d'histoire locales présents dans la salle.

 

Vacquier.jpg