Imprimer

Le Centre d’Etudes et de Recherches Benjamin Bardy a accueilli, ce mercredi 17 novembre, Bernard Soulier pour présenter sa conférence sur « La Bête du Gévaudan ». Il est né en Haute-Loire à Auvers à deux pas de l’épicentre de ce mystère, sur les lieux mêmes où la Bête a été tuée. Dès son jeune âge, il se passionne pour cette histoire qui va faire trembler le Gévaudan pendant plus de trois ans.

 

B.Soulier_2.JPG

 


Dans un premier temps l’histoire de la célèbre Bête ayant sévi en Gévaudan entre juin 1764 et juin 1767 a été racontée par Bernard Soulier. Le célèbre combat des 7 enfants du Villeret, les lieux, les représentations de la Bête, les différents chasseurs venus la traquer, autant de thèmes abordés à partir de nombreux documents d’archives. Se basant sur des études historiques à partir de documents d’époque, le conférencier fait état de 80 victimes. Dans un deuxième temps, la parole a été donnée au public pour tenter de mettre un nom sur la Bête : loup, chien, hybride, hyène, tigron, glouton, homme déguisé, sérial killer, ... Après débats, le mystère perdure pour beaucoup !

 

Bête_statue.png

 

Bernard Soulier est certainement un des plus grands spécialistes de ce mystère. Près de 70 personnes sont venues écouter notre conférencier qui a su captiver son auditoire. Le président du CER et les participants remercient Bernard Soulier pour son expo complet, structuré et de grande qualité.

 

photo_la_bete_2.jpg