random_image3.jpg

Rechercher sur le site

IMAGE Le service de santé et le maquis du Mont Mouchet
Mercredi 29 juin, Monsieur Nicolas Planche, membre de l’ANACR 48, est venu présenter une conférence pour le CER BB, à l’Espace Jean Jaurès à... Lire la suite...
IMAGE Les compoix du Gévaudan du XVIIè siècle
Les compoix sont les ancêtres directs du cadastre napoléonien et préfigurent la loi de 1807 qui l’institue. L’ancienne province du Languedoc... Lire la suite...
IMAGE Les infanticides au XIXè siècle
Martine Reboul a animé une conférence au Centre d'Etudes et de Recherches Benjamin Bardy sur"Les infanticides en Lozère au XIXè siècle".... Lire la suite...
IMAGE Le rôle de la femme au XIXè siècle
Mercredi en fin d'après-midi, la salle de l'espace Jean Jaurès était comble pour venir écouter Monique Fraissinet qui nous a présenté, à... Lire la suite...
IMAGE 500 millions d’années d’histoire de Mende
La conférence sur l'histoire géologique de la Lozère, animé par Michel Wienin, géologue, Conseiller scientifique du Parc National des Cévennes... Lire la suite...
IMAGE La nuit de la Saint-Barthélemy
Le 29 novembre, Lionnel Astier et Henry Mouysset ont animé une conférence sur le massacre de la Saint-Barthélemy pendant plus d’une heure trente... Lire la suite...
IMAGE Guerre de 1914-1918 : Désertion à Lajo
Mercredi 23 novembre, la salle Urbain V a accueilli une conférence présentant le destin singulier d'un soldat de la Margeride pris dans le tourment... Lire la suite...
IMAGE Il était une fois Mende : de places en places
L'exposé il était une fois Mende, de place en place est la suite logique d'une précédente intervention  dans laquelle il était question des... Lire la suite...
IMAGE Les seigneurs de Peyre
Avec le concours des communes de Peyre-en-Aubrac (Lozère), de La Piarre et Sigottier (Baronnies provençales dans les Hautes-Alpes), ce livre nous... Lire la suite...
IMAGE Du théâtre municipal au cinéma Le Trianon
Le 18 octobre dernier, les membres du Centre d’Etudes et de Recherche Benjamin BARDY étaient invités au cinéma Le Trianon, non pas pour voir... Lire la suite...
IMAGE La vie rurale en Gévaudan au temps de la Bête du Gévaudan
En début de séance, le président, Jacques Brajon, a souhaité rendre un hommage appuyé à Fernand Chabert et Guy Blanc, récemment disparus.... Lire la suite...
IMAGE Les camps nazis : incarnation et symbole de l’idéologie hitlérienne
A l’invitation du Centre d’Etudes et de Recherches Benjamin Bardy (C.E.R.), l’ANACR 48 intervenait le 1er juin sur le sujet suivant : « Les... Lire la suite...
IMAGE Les enfants perdus de Lozère
Monique Fraissinet, greffière auprès des tribunaux judiciaires, a animé une conférence sur "les enfants abandonnés de Lozère au XIXè siècle"... Lire la suite...
IMAGE Les premiers camisards
Le Centre d’Etudes et de Recherches a accueilli ce jeudi 16 mars,devant un public venu très nombreux, monsieur Henry Mouysset pour animer une... Lire la suite...
IMAGE Les soldats cévenols lozériens pendant la Guerre franco-prussienne 1870-1871
Le Centre d’Etudes et de Recherches Benjamin Bardy avait convié Yves RAUZIER le 9 mars, pour animer une conférence sur « les soldats cévenols... Lire la suite...
IMAGE La Bête du Gévaudan, une histoire vraie
Le Centre d’Etudes et de Recherches Benjamin Bardy a accueilli, ce mercredi 17 novembre, Bernard Soulier pour présenter sa conférence sur... Lire la suite...
IMAGE La bibliothèque de l'ancien grand séminaire de Mende
Les "trésors" de la bibliothèque diocésaine de Mende Mercredi 20 octobre, Alain Laurans, conservateur retraité des Archives départementales a... Lire la suite...
IMAGE Le vieux "Castrum" de Randon
Mercredi 13 octobre, le Centre d'Etudes et de Recherche Benjamin Bardy avait invité Fabien Huguet et Stéphane Laisné pour présenter leurs... Lire la suite...
La peste en Gévaudan . 1720 - 1722 .
 Une terrible épidémie de peste a durement frappé le comté du Gévaudan de 1720 à 1722... Lire la suite...
IMAGE Le service de santé militaire à Mende en 14-18
Qu'est-ce ? Comment est-il organisé ? Qui a-t-il accueilli et où ?...Quelques questions parmi bien d'autres que Jean-Marie LACOUR a traitées...... Lire la suite...
IMAGE A l'affiche !
                 Un soldat...un emprunt...un célèbre slogan... Qu'est-ce qui peut donc les... Lire la suite...
IMAGE Les trois CHALBOS de Cubières, de 1684 à 1803.
   La famille CHALBOS de Cubières (48) est, hélas, trop méconnue... Trois personnages issus de cette fmême famille - deux demi-frères... Lire la suite...
IMAGE La vie à Marvejols pendant la 2° guerre mondiale
        Quelques facettes des ces années où les habitants de Marvejols ont été confrontés - à partir du 3 septembre... Lire la suite...
IMAGE Le Prieuré Saint Sauveur de Chirac
  Aujourd'hui devenu église paroissiale de Bourgs- sur-Colagne (Nouvelle commune regroupant Chirac et Le Monastier) Lire la suite...
IMAGE Une affiche de 1920
       Clemenceau...le coq...l'eau de Javel... Lire la suite...
IMAGE Le testament médiéval : miroir aux mille facettes
      "Les testaments du Rouergue et du Gévaudan des XIII°, XIV° et XV° siècles" Lire la suite...
IMAGE Le protestantisme en Lozère de1520 à 2020.
  Cinq siècles de présence dans le département  ! Lire la suite...
IMAGE Le quotidien des Poilus dans les tranchées
  Parce que Victor Gazagne, l'un des grands-pères du conférencier, avait été mobilisé lors de la première guerre mondiale  dans le... Lire la suite...
IMAGE Le rôle des femmes pendant la guerre 1914-1918
        Ce rôle doit s'analyser dans la durée de la guerre, à cause de son industrialation et être situé à côté du rôle... Lire la suite...

Mercredi 29 juin, Monsieur Nicolas Planche, membre de l’ANACR 48, est venu présenter une conférence pour le CER BB, à l’Espace Jean Jaurès à Mende. 

Comme le constate l’historienne Anne Simonin, l’histoire de la résistance médicale dans son ensemble reste à écrire. En effet, les autres professions libérales ou gendarmerie, justice ont donné lieu à des études. Pas le corps médical. Cet oubli est d’autant plus regrettable, que la Résistance est bien loin de se limiter à la seule image d’Epinal de maquisards combattants les armes à la main. Elle se décline en de nombreux champs d’études qui intéressent de plus en plus les historiens : Résistance spirituelle, Résistance civile, Résistance de solidarité...

A la différence des écrivains, les médecins font l'objet de la plus grande sollicitude du gouvernement du maréchal Pétain, du moins en apparence. Dès octobre 1940 est satisfaite l'une des plus anciennes revendications du corps médical : l'instauration d'un Ordre des médecins. De l'automne 1940 au printemps 1942, si ne s'ouvre pas à proprement parler une « lune de miel » entre Vichy et les médecins, on reste quand même dans le registre de la très bonne surprise. Mais la levée de l’obligation du secret médical, en contradiction totale avec la déontologie professionnelle (bien incarnée par le serment d’Hippocrate), entraîne une rébellion immédiate et inattendue de par son ampleur par Vichy même. C'est ainsi que devait s'établir un véritable réseau de complicité médicale qui fait qu'il n'y a pratiquement jamais eu de combattants volontaires de la Résistance qui n'aient pas bénéficié de soins appropriés avant 1944, que ce soit dans des cabinets de médecins amis à l’exemple de ceux du Docteur  Louis Mallet à Saint-Flour ou du Docteur Marc Monod au Malzieu ; ou que ce soit dans des hôpitaux à l’exemple de celui de Saint Alban dirigé par les docteurs Lucien  Bonnafé (Responsable du Front National des Médecins)  et François Tosquelles.

La création en Octobre 1943 du Comité médical de la Résistance et la décision de créer un Service de Santé dans chaque maquis modifient totalement la donne.  Créé début Mai 1944 sous le commandement de Max Menut (alias Bénévol) et du capitaine Jacques Alcalay (alias Toubib), à proximité de l’Etat Major du Maquis du Mont Mouchet siégeant dans la Maison forestière, le poste de commandement du service de santé sera transféré dans le presbytère désaffecté du village de Maurines le 12 juin et ce jusqu’au 20 juin 1944. Le Service de Santé était formé notamment par Georges Canguilhem, Paul Reiss, professeur Bloch-Michel (Poulain), Pierre Nugou (Pernod), Roger Guignard, Marcel Chomard, Anne-Marie Menut, Laurette Meyer-Geismar-Schlessinger, Jean Simon, Daneel, Charles Berenholc, Jacqueline de Chambrun. Le docteur Louis Mallet, de Saint-Flour, et Henry Ingrand (Rouvres) le rejoignaient souvent.

Commence alors un long périple pour échapper à l’encerclement de l’ennemi et amener les blessés jusqu’à l’hôpital psychiatrique de Saint Alban. Avec humanité et dévouement de nombreux personnels de Santé vont venir grossir la liste des noms « de la martyrologie » de la Résistance que ce soit le Docteur Mallet, le Docteur Reiss ou Marinette Menut.

Presque 80 ans plus tard il était important de retracer une partie de la vie et du noble idéal qui a soutenu tous ces hommes et ces femmes engagés dans le combat pour la Liberté. Comme le note Max Menut dans son rapport sur le Service de Santé :

« Pour arriver à ce résultat final, perdre six blessés sur soixante-cinq, en partant de Maurines dans la direction où se trouvaient les Allemands, sans aucun moyen de transport, il a fallu que tous les employés du service sanitaire fassent des prodiges de sang-froid et de courage, et moi seul qui les ai vus à l’œuvre peux juger combien ils ont été à la hauteur de leur tâche ».

 

Planche_28-6-23.jpg

Culture et convivialité

Informations pratiques

Centre d'Etudes et de Recherches Benjamin Bardy
14 Avenue Foch
48000 MENDE

04.66.65.24.46

Secrétariat (04.66.65.24.46)

lundi
10h - 12h
--------------------
mercredi
13h30 - 16h45 (jours de conférences)
13h - 17h (hors conférences)
--------------------
vendredi
10h - 12h