random_image3.jpg

Rechercher sur le site

IMAGE Des empreintes de dinosaures géants découvertes dans une grotte de Lozère
 Des"Occitanopodus gandi" ou empreintes des Sauropodes (dinosaures géants)... Empreintes de dinosaures   Lire la suite...
IMAGE Mont Lozère : colonisation préhistorique d'un milieu difficile
  Le mont Lozère   Sans nul doute, le département de la Lozère dans sa globalité possède  un potentiel archéologique certain,... Lire la suite...
IMAGE Les silexites (roches cassantes) de Saint-Léger-du-Malzieu
   Gîte minéralogique exceptionnel, unique en Lozère et bien au-delà ! Lire la suite...
IMAGE Dolmens en péril, état des lieux inquiétant pour le CERBB.
  Par grand soleil, un groupe du CERBB, sous la conduite de Gilbert Fages, archéologue,  s'est retrouvé le 27 juin 2018 à Marvejols Lire la suite...
IMAGE Les tumulus à incinération multiple des Grands Causses au Néolithique final
         Une alternative à la sépulture collective (dolmens et grottes) ou rôle complémentaire issu d'une situation de... Lire la suite...
IMAGE Des empreintes de "crocodiles" en Lozère
  Les prospections paléontologiques menées ces dernières années dans le département de la Lozère ont permis de découvrir plusieurs sites... Lire la suite...
IMAGE L'ensemble mégalithique des Bondons
Conférence donnée par Gilbert Fages, retraité du Service régional de l'Archéologie ; celui-ci a présenté une sorte de rétrospective de ce... Lire la suite...
IMAGE Le CER Benjamin Bardy face aux « menhirs» des Bondons
À la Cham des Bondons au sens large, entre le col de Montmirat et Fontpadelle au nord et Bédouès/Cocurès au sud, l’érosion s’est jouée des... Lire la suite...
IMAGE Présentation de la publication des recherches archéologiques autour de l'A75
Ce mercredi 1er mars, le Centre d’Etudes et de Recherches Benjamin Bardy recevait comme conférencier, monsieur Gilbert FAGES sur le thème :... Lire la suite...
IMAGE Lou Clapio (Banassac)
Malgré un ciel menaçant et un sol détrempé les nombreux participants du Centre d'Etudes et de Recherches Benjamin Bardy, très motivés, ont... Lire la suite...
IMAGE Les ammonites pyriteuses
Devant un public venu nombreux, Monsieur Vincent TRINCAL, docteur en géologie et titulaire d’un doctorat en paléontologie a tenu, mercredi 13... Lire la suite...
IMAGE Fouille archéologique de l’A75
Ou comment les infrastructures routières peuvent révéler le passé d’un coin de Lozère !   Lire la suite...
IMAGE Sur le causse Méjean : les Arcs de St Pierre des Tripiers…(sortie découverte guidée)
Jean-Yves Boutin a guidé cette randonnée-découverte sur le causse Méjean et a commenté avec passion les différents sites traversés.   Lire la suite...
IMAGE Les ornières de Coudoulous (sortie découverte guidée)
Le site des ornières de Coudoulous est monumental. Les Gallo-romains (et certainement nos ancêtres "Les Gaulois" avant eux) ont... Lire la suite...

 

Vue Mont Lozère bruyère et rochers

Le mont Lozère

 

Sans nul doute, le département de la Lozère dans sa globalité possède  un potentiel archéologique certain, malheureusement peu exploité.Le constat vaut plus encore pour la Préhistoire ancienne et les zones granitiques d'altitude - le mont Lozère par exemple - reflet de l'absence de préhistoriens plutôt que le manque de sites.

 Sur le mont Lozère, quelques randonneurs attentionnés découvrent régulièrement de discrets artefacts en roches cassantes. Ces pièces collectées, qualifiées de "fortuites", paraissent souvent isolées...Mais, parfois, elles conduisent à la mise en évidence de stations de surface occupées durablement ou investies régulièrement ( saisonnièrement ?).

Approfondir la prospection même par des "spécialistes sachant voir et reconnaître" est bien aléatoire. En effet, les terrains lisibles avec sols bien "lavés" sont extrêmement limités : ornières des pistes, talus d'érosion et nappes de scories dues au traitement de plomb argentifère des filons proches encore peu végétalisées malgré la progression de l'enrésinement naturel.

Ces dernières années, le recueil de nouveaux produits lithiques par Hugues Paris a enrichi les sources archéologiques.

 

Quatre flèches

Pointes de flèches : les Sagnoles, le Mounio, étang de Barrandon (2 pièces)

 

 

Ainsi, l'examen typologique détaillé de ces produits en roches cassantes, principalement des "chailles" - silex des calcaires du Jurassique - provenant des Causses voisins mais aussi des silex fins, plus propices à la taille, d'origine lointaine, assuré par Gilbert Fages, fournit de précieux renseignements.

 

Pointes étang Barrandon Cham Bondons Chazalets

1, 3 et 4 : étang de Barrandon ; 2 : Cham des Bondons ; 3 : les Chazalets

 

 

Les points de collecte situent quatre installations durables, avérées   : autour de l'étang de Barrandon et Roc del Chi Fol / deux probables : une au nord du Serre des Countrats et l'autre, décalée, au levant dans le secteur de la Pierre Plantée et des sources du Tarn. Parmi les 700 pièces de la station du Peschio; plusieurs pointes de Gazel (définies à partir des artefacts de la grotte Gazel dans l'Aude) remontent au Mésolithique final , 7000 à 6000 av.JC, époque où les terres gévaudanaises investies par les derniers chasseurs-cuilleurs sont encore fort rares.

 

Pointes du Gazel

Pointe de Gazel. Le Peschio ancienne digue

 

Les indicateurs de la présence des paysans-bergers du Néolithique moyen se répandent et il en est ainsi jusqu'à l'âge du Bronze. Les études palynologiques*  à partir des prélèvements des tourbières contigües (Le Peschio, les Narses Mortes, la Nassette) confortent les résultats archéologiques." (Preuves de l'intervention humaine sur deux sites pendant l'Atlantique (Néolithique Moyen) . Ce n'est qu'à partir du Subboréal (Chalcolithique -âge du Bronze) que les impacts anthropiques seront plus intenses (apparition de taxons - groupes ou catégories de plantes - associés aux cultures et aux pâturages, déboisements)."

* (palynologie = science paléontologique qui étudie les résidus de grains de pollen contenus dans les sédiment

 

Classement chronomogique

Classement chronologique de quelques éléments matériels caractéristiques.

 

 

Rappelons que ces petits silex sont les pierres angulaires de notre évolution et de ce que nous sommes aujourd'hui...

 

 

 

Sur le mont Lozère, ces dernières années les mises en culture se multiplient, évolution néfaste à la conservation des vestiges archéologiques, pauvres victimes de la mécanisation : déroctages brutaux et broyages systématiques après charriages...

 

Sans se lamenter indéfiniment, il est utile de souligner l'intétêt des sites de surface qui permettent de jalonner les voies de passage, d'entrevoir la densité de peuplement, la topographie  des différents lieux d'implantation et l'esquisse d'une attribution chronologique et quelquefois culturelle, même si elle reste trop souvent trop lâche, trop hypothétique...

 

Vue Mont Lozère sous la neige

Le mont Lozère

Cette montagne, au sud-est de Mende, constitue une dorsale transversale qui s'étire sur plus de 30 km pour une largeur moyenne de 8 à 10 km du col de Montmirat à l'ouest au Collet de Villefort à l'est. Finiels en est le point culminant soit 1699m !  Altitude source d'une relative rudesse climatique matérialisée par le "chapelet" de clochers de tourmente et colportée par l'expression courante "Ici il peut tomber des flocons de neige tous les mois de l'année."

 

 

Gilbert Fages et Hugues Paris min

                                                Les deux conférenciers : Gulbert FAGES (archéologue) et Hugues PARIS (accompagnateur en moyenne montagne)

 

 

Photo de la salle

                                                                                  Vue d'une partie des auditeurs...Salle comble...plus de 60 personnes.

 

 Texte : @ Gilbert FAGES / Photos : @Hugues PARIS et Gilbert FAGES

@ CERBB.mars2020.

Culture et convivialité

Informations pratiques

Centre d'Etudes et de Recherches Benjamin Bardy
14 Avenue Foch
48000 MENDE

04.66.65.24.46

Secrétariat (04.66.65.24.46)

lundi
10h - 12h
--------------------
mercredi
13h30 - 16h45 (jours de conférences)
13h - 17h (hors conférences)
--------------------
vendredi
10h - 12h