Imprimer

 

Le mercredi 23 Septembre, Monsieur Brugeron lui-même a accueilli et accompagné une douzaine de membres du CER pour une redécouverte de sa ville ainsi que des fouilles d’Apcher. Il nous a consacré 5 heures de son temps pour nous faire partager sa passion pour ces lieux.

La mairie : ancienne chapelle du XVII° des Pénitents blancs, confrérie inactive à la suite de la guerre de 14, la plupart de ses membres n’ayant pas survécu, devenue Mairie dans les années 60 ; elle communique avec la Tour de Bodon, bien acquis en 1990, où se situe l’office du tourisme et des salles d’exposition.

Au fil des rues, visite de la ville, évocation de son histoire, de ses nombreux personnages connus et célèbres, des conséquences des guerres de religion…Le Baron de Peyre ayant été tué lors des massacres de la Saint Barthélémy à Paris, sa veuve fit intervenir Merle au Malzieu pour y semer la terreur ! Les magnifiques immeubles et portes du XVII° place du Marché et autour, bâtis par des tailleurs de pierre et maçons italiens en réfection à la suite de l’incendie du quartier…Visite du Couvent des Ursulines, musée superbe…L’église Sainte Hypolyte, 3° église bâtie au XIX° sur l’emplacement de 2 églises antérieures : son trésor nous fut ouvert et nous avons admiré aussi la précieuse Vierge d’Apcher, protégée et sécurisée au Malzieu. Nous sommes partis ensuite découvrir Apcher, sa chapelle castrale intacte et la restitution des bases du château : résultat de longues années de fouilles menées et abouties, avec un accès à la tour restante par une catapulte originale et ludique.

Le Malzieu, ville d’accueil de tous temps, développe avec succès et en se donnant les moyens, le tourisme avec de très nombreuses et diverses réalisations communales dans ce sens.

« La volonté, la passion et l’Amour du Pays »…les propres paroles de Monsieur Brugeron ce jour-là…qui se vérifient au Malzieu, sans réserve.