Imprimer

                La typicité des demeures caussenardes

* bergerie en rez-de-chaussée, la plupart du temps voûtée,

* pièces d'habitation au 1° étage,

* voûtes superposées, 

* lourdes couvertures en lauzes de calcaire, 

* façades "faites pour être vues", "portant l'image de la famille résidente",

* citerne alimentée par un système de chéneaux en bois disposés sous les débords de toit et reposant sur des corbeaux de pierre.  

dessin

 Construction de type caussenard

 

               Les "maisons aragonaises"

 

Quelques maisons - Le Massegros, les Monziols, Le Tensonnieu, Saint Rome-de-Dolan ...- probablement construites pour de petits seigneurs ou des bourgeois,possédaient des porches avec arcades couvrant un balcon et rappelant les " patios" espagnols; similitude leur ayant valu la qualification de "maisons aragonaises"...

En souvenir des rois d'Aragon qui ont régné sur la région de 1172 à 1258 ?

               La "ferme aragonaise " des Monziols

(selon  Paul Marres dans sa thèse sur les Grands Causses)

Propriété d'origine bourgeoise ; l'ensemble de la construction à partir de 1702 , et surtout vers 1725.

monziols 68

 Une construction enjambant le chemin reliait le corps de ferme principal  à une grange située de l'autre côté dudit chemin. Son effondrement a entraîné celui du pigeonnier contigu. Le porche gauche a été démoli.

Au XVIII° le domaine des Monziols ( anciennement domaine de "Monjoli") est devenu par mariage propriété de l'abbé De La Barthe (1721-1801) personnage étonnant ! Né à Marvejols , il poursuivit ses études en Auverge puis à Paris avant de servir sa Majesté au régiment d'infanterie d'Auvergne.Il a participé à la guerre en Allemagne au temps de la Succession d'Autriche. Revenu à Paris, il a ensuite fréquenté le célèbre explorateur et encyclopédiste La Condamine rencontrant , grâce à lui, les savants de son époque.

C'est en 1759 qu'il revient en Gévaudan  recueillant donc le domaine. En suivant les préceptes de l'Encyclopédie, il y entreprend des essais d'amélioration agricole et notamment la plantation de prairies artificielles !

En 1846, la propriété des héritiers La Barthe de Marvejols passe à la famille Monginoux jusqu'au XX°.

Inoccupée depuis 1950, puis complètement abandonnée, elle a été achetée par la Communauté de Communes du Massegros qui en a rentrepris la restauration.

ferme1

 Partie droite, habitation des fermiers.

piece montage

 

ferme2

 Partie gauche, habitation des propriétaires

    boiseries montage 

   montage four

Le Four

La ferme de Longuelouve

 

Située à 1,5km des Montziols, on peut s'y rendre à pied par un chemin de terre traversant un secteur en partie boisé. 

longuelouve

Ce mas, propriété privée, est fort bien restauré. Il est, lui aussi, typique de l'architecture caussenarde.

 

Cette sortie-patrimoine du CER Benjamin Bardy (mardi 17 mars) a été guidée par Guy Blanc avec l'aimable participation de M. André Mirman . Tous deux ont raconté aux  nombreux intrépides participants, bravant le crachin caussenard, l'histoire fourmillant d'anecdotes de cet emblématique patrimoine lozérien du causse de Sauveterre.

groupe1

 groupe3

groupe4

M.André Mirmand

ferme3

Texte : © Guy BLANC. Photos  © CERBB

Texte  : ©  Guy Blanc ( ref : Office de Tourisme Gorges du Tarn, Causse de Sauveterre) et photos © CERBB.