Imprimer

Le 16 juin, par un bel après-midi de fin de printemps, le Centre d'études et de recherches Benjamin-Bardy, sous la houlette de son président Jacques Brajon, avait convié sur le site du Géoscope de l'aire de la Lozère, ses adhérents et autres personnes intéressées par l'histoire géologique de notre département.

 

Panoramique

 

À l'aide de 45 méga-échantillons (dont certains pèsent plusieurs tonnes), disposés dans un hémicycle naturel, les géologues, Jean-Pierre Couturié, enseignant honoraire de l'Université Blaise-Pascal d'Auvergne, et Bernard Laugier, retraité de l'industrie extractive, ont expliqué les différentes roches de la Lozère.

Elles sont à l'origine des quatre entités territoiales : les Cévennes, la Margeride, les Causses et l'Aubrac.

 

Panneau Carte 

 

Les gneiss des Ajustons et gabros de Pratbinals de Chirac sont, avec leurs 550 millions d'années, les doyennes des roches lozériennes. Les basaltes et autres laves de l'Aubrac récent sont à peine refroidis malgré leurs 6 millions d'années.

 

Le groupe de participants a aussi fréquenté le " Big Bang ", les différents trilobites du Paléozoïque (ère primaire), les Diplodocus et autres Triceratops du Mésozoïque (ère secondaire) ainsi que les Proboscidiens et Sireniens du Cénozoïque (ère tertiaire) qui existent encore actuellement. De plus, il convient de ne pas oublier la charmante " Lucie " qui, avec ses 2 millions d'années, a permis à Yves Coppens de définir momentanément l'apparition des premiers hommes.

 

Nous avons parcouru les Cévennes et observer plusieurs variétés de micaschistes aux couleurs " oeil-de-tigre " ou " gorge de pigeon ", Jean-Pierre Couturié, éminent spécialiste du granite margeridien, nous a pilotés à travers la Margeride et permis de découvrir d'énormes blocs de grès rouges du Saxonien de Banassac, des grès arkosiques du Trias (220 Ma) de Laubert et les immenses et épaisses strates de calcaires qui ont constitué les Causses. Bernard Laugier nous a promenés à travers 280 millions d'années dans les roches sédimentaires riches en plomb, cuivre et zinc.

 

Panneau Temps

 

Montage bloc plaque

 

Cet après-midi ludo-éducatif s'est terminé avec les roches volcaniques que sont les basaltes et les laves qui constituent les dépôts morainiques du plateau de l'Aubrac. Si la conception scientifique du géoscope appartient aux géologues précités, il convient de remercier le Conseil départemental de la Lozère qui a su lui réserver un espace conséquent et financer cette exposition magnifique inaugurée le 24 juin 2002. Les participants, venus nombreux découvrir ce musée en plein air, ont assisté à une présentation technique et scientifique de ce géoscope, reflet de la structure souterraine de notre département. Que nos éminents géologues en soient sincèrement remerciés.

 

Couturiè et Laugier       Photo groupe