Imprimer

Pour sa participation aux Journées du Patrimoine 2022, le Centre d’Études et de Recherches Benjamin Bardy a proposé, à ses adhérents, la visite du château de Saint-Saturnin, proche de la Canourgue.
Madame et monsieur Humbert de Feydeau, propriétaires des lieux, ont bien voulu commenter cette visite.
Le château de Saint-Saturnin est flanqué au pied des falaises du Causse de Sauveterre, causse classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Construit au XIIIè siècle, il fait partie des huit baronnies du Gévaudan, auxquelles s’ajoutent douze seigneuries importantes. Le château est composé de trois tours rondes et d'une carrée.

Les comtors de Montferrand possèdent un statut particulier proche de celui des barons. Indépendants, ils rendaient foie et hommage au contes du Gévaudan. La famille de Montferrand s’éteint au XIVè siècle dans la maison de Cénaret, après le mariage, en 1397, d’Hélix de Montferrand avec Guy de Cénaret. Elle constituait, autour de Cénaret et de Barjac, la plus petite des huit baronnies.

 

Tour_château_St-Saturnin.JPG


Vers 1570, le domaine passe entre les mains des « Latour Saint-Vidal », barons de Cénaret jusqu’en 1582, qui ne garderont que peu de temps la baronnie avant de la transmettre, par mariage à la famille Rochefort d’Ally. En 1630, la seigneurie de Saint-Saturnin est vendue à Louis de Loubeyrac qui en deviendra propriétaire jusqu'en 1656. A partir de cette date, le château devient la propriété de Freissinet de Valady qui va tomber en ruine avant de le céder à l'évéché de Mende (1863 – 1905). C'est alors que l'agonie du château va durer plusieurs décennies avant d'être revendu à la famille Feydeau de Saint-Christophe, actuels propriétaires des lieux. Il s'agit d'un retour aux sources familiales. La grand-mère d'Alix de Feydeau, Marguerite de Grimoard de Beauvoir de Roure était la dernière représentante de cette illustre descendance d'Etienne de Grimoard, frère du pape Urbain V et fils d'Amphélise de Montferrand.
Les travaux de restauration ont débuté en 1995 et sont bien avancés en ce qui concerne la façade sud et les deux tours afférentes au château. Ironie de l'histoire, c'est au château de la Caze que le portail du XVIIè de style Renaissance, installé par les Freissinet de Valady, a été vendu au XXè siècle. La salle à manger et le salon avec ses peintures du XVIè siècle, ont été aménagés magnifiquement, avec qualité et en respectant le style de l'époque. Le château, classé monument historique en 1996, a pu être sauvé grâce au dynamisme et à l'investissement de Marguerite et Humbert de Feydeau, qui ont su redonner un certain prestige à ce fier édifice.

 

Groupe_Saint-Saturnin.JPG